• Graves - Charente 2011

     

     

    Musique - Magic of Love

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, La Charente

     

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

     COMMUNE DE GRAVES

    Située à l'extrémité du canton de Châteauneuf, limité au nord de la Charente, la commune de Graves est la plus petite de tout le canton. C'est une commune agricole, possèdant de beaux vignobles et de bonnes prairies. Le ruisseau d'Anqueville y arrose un frais vallon avant de rejoindre la Charente, au pied de la colline qui supporte l'église de Graves.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

     La ligne du chemin de fer d'Angoulême à Saintes traverse la commune; mais la station est dans la commune voisine de Saint-Amant-de-Graves appeler aujourd'hui Graves-Saint-Amant.

    Graves est également desservi par le chemin d'intérêt commun de Châteauneuf à Jarnac et par un chemin vicinal ordinaire.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

     Le bourg insignifiant de Graves , à sept kilomètres nord-ouest de Châteauneuf et vingt kilomètres de Cognac, est groupé autour de sa petite église.

    Cette église est un  des monuments les plus intéressants du canton: la nef, voutée en berceau, est très ancienne; on peut en faire remonter la construction au neuvième ou au dixième siècle. Vers la fin du douzième siècle, on reconstruisit la façade et on éleva la coupole, au-dessus de laquelle fut établi le clocher.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

    Dans sa simplicité, la façade est d'une grande distinction. Au bas du pignon, de jolis médaillons supportent une corniche très saillante. Une autre corniche très ornée sépare l'étage du rez-chaussée. La porte est couronnée d'un cordon de pointes de diamant et de deux archivoltes.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

     Le clocher est des plus gracieux avec, sur chaque face, ses fenêtres géminées, à double archivolte, couronnées, comme la porte, d'un cordon de pointes de diamant et reliées entre elles par un chamfrein très saillant à la hauteur des pieds droits.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

    Au-dessus de ce chamfrein, les angles de la tour sont ornés d'une colonnette, dont le chapiteau va se perdre dans l'entablement, que supportent de curieux médaillons.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

    La cloche est vraisemblablement la plus ancienne du pays; elle est de la dernière année du quinzième siècle.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

     

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

    Vers la fin du quinzième siècle, à la suite d'un accident, le sanctuaire et la façade est du clocher furent détruits. La coupole et  la voûte du sanctuaire furent alors reconstruites dans le goût de l'époque; mais la façade orientale du clocher fut refaite conformément à son premier dessin.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

    Dans l'intèrieur de l'église, on remarque une fresque intéressante datant de la dernière année du quinzième siècle et qui a valu à l'église de Graves d'être classée parmi les monments historiques.

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

    Les registres paroissiaux de la commune de Graves remontent à l'année 1633.

    La principale agglomération se trouve au village des Aireaux, agréablement bâti dans la vallée du ruisseau d'Anqueville, à cinq cents mètres du bourg de Graves; ce village possédait la mairie et la maison d'école avant qu'elles ne fussent transférées dans leur nouvelle installation, sur la route de Châteauneuf à Jarnac.

    Les autres villages de la commune sont: la Natrie, près du ruisseau d'Anqueville; chez-Renouard, qui forme la continuation de l'important hameau de Saintonge, appartenant à la commune de Saint-Même; chez-Texier, à l'extrémité sud de la commune ; la Tuilerie etc...

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Graves - Charente 2011

    A un kilomètre environ du bourg de Graves, près de la ligne de chemin de fer, on aperçoit à travers le feuillage, la jolie tour hexagone du charmant château de Bois-Charente, construit au seizieme siècle par la famille Giraud d'Anqueville, qui en était propriétaire.

     BOIS-CHARENTE

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, GRAVES-ST AMANT

    Cette famille, qui conserva toujours les relations les plus amicales avec les Méhée, ses successeurs dans la possessions d'Anqueville, garda Bois-Charente jusque vers la fin du dix-septième siècle. En 1680, par son mariage avec Marguerite Giraud, fille du dernier seigneur du Bois-Charente, François Goulard, seigneur de la Faye, de vint propriétaire du domaine, qui fut acquis, dans les premières années du dix-huitième siècle, par Jean Tioulet, gentilhomme ordinaire de la Chambre du roi.