• 27 Rénovation du Château de Bouteville (2009).

     



     

     La vie des Châteaux et de la terre de Bouteville

    Messire Bernard de Béon, seigneur du Massès, épousa en premières noces, en 1572  la veuve de Jean de Lary , Gabrielle de Marrast  . Elle décèda en 1585 et  épousa en secondes noces Louise de Luxembourg, fille aînée de Jean de Luxembourg, comte de Ligny et de Brienne et de Guillemette de la Mark. Il devint maréchal de camp. C'était un homme remarquable, qui fut conseiller du roi en ses Conseils d'Etat et privé,  en 1589 fut  lieutenant-général des armées, gouverneur des provinces d'Angoumois, Aunis , Saintonge et limousin et chevalier du Saint-Esprit, qu'il conserva jusqu'à sa mort en 1608.

    Il s'engagea à payer les 26577 écus qui étaient dûs aux héritiers de Pic de la Mirandole, à verser au trésor Royal 200000 écus comptant, et fin, comme les bâtiments étaient complètement en ruines, à employer 4000 écus pour la reconstruction des bâtiments.

    En 1593, par contrat en date du 6 Avril, il acquit le domaine de Bouteville, dont la revente avait été ordonné par Henri IV, et prit le titre de baron et marquis de Bouteville, bien que les Montmorency, qui pourtant ne possèdaient plus le domaine, aient continué à porter ce titre.

     

    28 Rénovation du Château de Bouteville (2009).



     

    Blog de sylviebernard-art-bouteville : sylviebernard-art-bouteville, Rénovation du Château de Bouteville (2009).

     

     

    La vie des Châteaux et de la terre de Bouteville

    Le château de Bouteville était toujours l'ancien manoir féodal, réparé, tant que mal, par le comte Jean d'Angoulême. Afin d'avoir une demeure digne de leur haute situation, Bernard de Béon du Massès et Louise de Luxembourg firent abattre ce vieux témoin de l'invasion étrangère et de nos discordes civiles et élevèrent à sa place la grandiose construction dont subsiste encore des restes imposants.

    Il lègua son coeur à la ville de Saintes.

    Louise de Luxembourg survécut encore environ 40 ans à son mari, et mourut dit-on, au château, âgé de 80 ans, le 4 juin 1647.